AHRIMAN.FR

SCIENCE - NEO-EVHEMERISME - DONJONSDRAGONS

La bande de trous, traces de forage préhistoriques?

Ecris par :
Mis en ligne le :
Lu :
2541 fois
Twitter Facebook Google Plus Linkedin email

Tout près des lignes de Nazca et bien moins connue se trouve la « Bande de trous », qui est une série de milliers de trous uniformes trouvés dans la vallée de Pisco , sur le plateau de Nazca au Pérou . Les trous se situent entre 13 ° 42'59.9 " S 75 ° 52'28.46 " W et 13 ° 42'20 " S 75 ° 52'28.46 " W s'étendant sur ​​plusieurs kilomètres dans une orientation essentiellement nord-sud sur les surfaces inégales de montagne . Les trous hautement organisés varient en taille d'un mètre à 9m de diamètre et varient en profondeur de quelques centimètres à 2m . Les trous sont proche du plateau des lignes de Nazca , mais présentent un style de « construction » différent.

Certaines sections ont des trous parfaitement alignés ; certains sont alignés sur des lignes arquées décalées. Ils ont été creusés dans une roche stérile, sur un terrain très inégale. Les trous sont présents depuis si longtemps que la population locale ne sait pas pourquoi ils sont là, ni qui les as fait. Ces trous sont particulièrement impressionnant vu du ciel. Ils s'étendent sur environ 1 kilomètre et demi, la bande est large d'une vingtaine de mètres et l'on estime le nombre de trous à 6900.

L'HYPOTHESE OFFICIELLE

Les archéologues ont longuement spéculé sur ce mystère, et l'hypothèse retenue est que ces trous devaient servir au stockage du grain ou comme sépulture. Cependant aucun fragment humain n'a été retrouvé sur place, ni aucun objet. Il n'y a rien sur place pouvant servir à couvrir les trous et aucune histoire ou mythe n'a été transmise les concernant. De plus si l'on voulait stocker du grain il y a des solutions plus simple et plus pratiques que ce colossale travail.

L'HYPOTHESE NEO-EVHEMERISTE

Ces trous ont été inspectés par Eric Von Daniken. Cette bande trous réguliers lui ont rappelé les traces laissées par un appareil de forage massif se déplaçant de façon méthodique. La cordillère des Andes est en effet très riches en minéraux et métaux précieux. Il pose également la question suivante : Pourquoi voudrait-on enterrer quelqu'un dans un sol rocheux en pente avec un angle de plus de 45 degrés ?

On remarquera également que la bande se termine dans une zone beaucoup plus sombre ressemblant à un cratère. Peut-être faut-il chercher ici les réponse ?

On notera également plus à l'est des formations vues du ciel laissant penser aux restes d'une ancienne cité (colonie?) rappelant le Macchu Picchu vu du ciel également et qui ne paraissent pas naturelles (13 42'36.80 " S , 75 51'4.07 " W).

L'hypothèse des archéologues ne semble pas tenir la route et celle d'Eric Von Daniken peut sembler farfelue. Toutefois ces trous et les formations proches sont très anciens. Si des être sont venu d'un autre monde et en l'absence d'une espèce évoluée sur terre, ils auront à coup sûr voulu exploiter les ressources disponibles, d'autant que nous savons aujourd'hui que les métaux lourds et précieux sont nécessaires aux technologies spatiales.

Images

Cartes

Bibliographie