AHRIMAN.FR

SCIENCE - NEO-EVHEMERISME - DONJONSDRAGONS

Dr Genrikh Mavrikiyevich Ludvig : Le vatican détiendrait des manuscrits relatant la visite d'aliens par le passé.

Ecris par :
Mis en ligne le :
Lu :
240 fois
Twitter Facebook Google Plus Linkedin email

Le premier octobre 2011, le journal Russe Sovershenno Sekretno a publié un article écrit par le journaliste et écrivain Vladimir Kucharyants, dont le titre est « les mondes du professeur Ludwig ».

Le professeur Genrikh Mavrikiyevich Ludvig était un scientifique Russe hautement qualifé, un ingénieur, un philosophe, un érudit des langues anciennes, un architecte audacieux, un enseignant et un libre penseur qui vécu dans le climat idéologique étoufant du communisme. Il fut détenu dans les camps de Staline, mais ne fut jamais brisé par la pression et la torture.

Vladimir Kucharyants fut un élève du professeur Ludvig dans les années 60, mais ce fut au cours des dernières années qu'il découvrit les connaisances, les idées et l'héritage du professeur. Beaucoup de choses restes à découvrir, mais le journaliste continue sa quête. Il n'est toujours pas sûr de qui était Ludvig, un scientique phénoménal qui possédait une connaissance encyclopédique, un mystique et une personne ayant peut être eu accès à des connaissances secrètes.

Le professeur Ludvig aurait étudié des manuscrits anciens durant son séjour dans la bibliothèque du Vatican dans les années 20. Il y aurait lu que des visiteurs venant d'un autre monde ont visité la terre dans l'antiquité. D'autres manuscrits traiteraient de l'alchimie et d'anciens codes. Par la suite il entamma des recherches et commeça par la civilisation Maya. Il aurait trouvé dans les « écrits » Maya des symboles pouvant, selon lui, désigner des vaisseaux spatiaux ou des combinaisons spatiales.

Le NKVD(KGB) arrêta le professeur Ludvig en 1938, accusé d'être un espion du Vatican ainsi que de la Pologne, de l'Allemagne, de la Turquie et des Etats unis. Il a survécu aux camps de concentration, à la torture. Il aurait été dénoncé par sa femme, ou celle-ci aurait donné des informations.

Kucharyants mentionne que le professeur aurait montré des copies ou des photos des manuscrits anciens à ses étudiants. Ces copies auraient contenu des informations et des dessins prouvant la visite de la Terre par des extraterrestres. Il aurait également montré des photos des murs de la forteresse découverte à Babylone, ayant fondu sous l'effet du extrème chaleur. Il évoqua la colonne de feu ayant détruit une ancienne civilisation. Selon lui cela ne pouvait être provoqué que par une explosion nucléaire.

Le professeur était très intéressé par la civilisation Sumérienne et possédait une grande connaissance à ce sujet. Selon lui les pyramides en Egypte seraient des « machines à énergies ». Cela concorderait avec les écrits plus récent de l'ingénieur Christopher Dunn, qui après avoir inspecté la grande pyramide de Ghizé, en déduit qu'elle était en fait une machine convertissant les vibrations de la planète en micro-ondes.

Il a également été un inventeur et un concepteur de technologie militaire. Même enfermé dans un Goulag, il continua a produire des inventions pour aider son pays. Toutefois il eut comme récompense une prolongation de sa peine en 1942 pour dix années supplémentaires, après avoir été dénoncé pour avoir critiqué la politique de Staline. Genrikh Mavrikiyevich Ludvig décéda en 1973.

Images

Bibliographie