AHRIMAN.FR

SCIENCE - NEO-EVHEMERISME - DONJONSDRAGONS

L'arche d'alliance

Ecris par :
Mis en ligne le :
Lu :
3021 fois
Twitter Facebook Google Plus Linkedin email

L'Arche d'alliance, est le coffre qui, dans la  Bible, contient les  tables de la Loi  données à  Moïse  sur le  mont Sinaï. C'est un coffre oblong de bois recouvert d'or. Le  propitiatoire  surmonté de deux  chérubins, qui en forme le couvercle, est considéré comme le trône, la résidence terrestre de  YHWH. Celle-ci permettait de communiquer avec l'éternel et pouvait tuer ceux qui s'en approchait.

EXTRAITS DE LA BIBLE

Commençons par citer les principaux extraits de la bile faisant référence à l'arche.

Exode 25  :

Mont Sinaï
Mont Sinaï

«  Ils feront donc une arche en bois d'acacia, longue de deux coudées et demie, large d'une coudée et demie, haute d'une coudée et demie.

Tu la plaqueras d'or pur  ; tu la plaqueras au-dedans et au-dehors et tu l'entoureras d'une moulure en or.

Tu couleras pour elle quatre anneaux d'or et tu les placeras à ses quatre pieds  : deux anneaux d'un côté et deux anneaux de l'autre.

Tu feras des barres en bois d'acacia, tu les plaqueras d'or et tu introduiras dans les anneaux des côtés de l'arche les barres qui serviront à la porter.

Les barres resteront dans les anneaux de l'arche, elles n'en seront pas retirées.

Tu placeras dans l'arche la charte que je te donnerai.

Puis tu feras un propitiatoire en or pur, long de deux coudées et demie, large d'une coudée et demie.

Et tu feras deux chérubins en or  ; tu les forgeras aux deux extrémités du propitiatoire.

Fais un  chérubin  à une extrémité, et l'autre chérubin à l'autre extrémité  ; vous ferez les chérubins en saillie sur le propitiatoire, à ses deux extrémités.

Les chérubins déploieront leurs ailes vers le haut pour protéger le propitiatoire de leurs ailes  ; ils seront face à face et ils regarderont vers le propitiatoire.

Tu placeras le propitiatoire au-dessus de l'arche et, dans l'arche, tu placeras la charte que je te donnerai. 

C'est là que je me rencontrerai avec toi; du haut du propitiatoire, entre les deux chérubins placés sur l'arche du témoignage, je te donnerai tous mes ordres pour les enfants d'Israël.  »

Hébreux 9 :

«  Il y avait dans l'arche un vase d'or contenant la manne, la verge d'Aaron, qui avait fleuri, et les tables de l'alliance.  Au-dessus de l'arche étaient les chérubins de la gloire, couvrant de leur ombre le propitiatoire.  »

Nombres 7 :

«  Lorsque Moïse entrait dans la tente d'assignation pour parler avec l'Eternel, il entendait la voix qui lui parlait du haut du propitiatoire placé sur l'arche du témoignage, entre les deux chérubins. Et il parlait avec l'Eternel.  »

Nombres 10  :

«  Ils partirent de la montagne de l'Eternel, et marchèrent trois jours; l'arche de l'alliance de l'Eternel partit devant eux, et fit une marche de trois jours, pour leur chercher un lieu de repos.  La nuée de l'Eternel était au-dessus d'eux pendant le jour, lorsqu'ils partaient du camp.

Quand l'arche partait, Moïse disait: Lève-toi, Eternel! et que tes ennemis soient dispersés! que ceux qui te haïssent fuient devant ta face!

Et quand on la posait, il disait: Reviens, Eternel, aux myriades des milliers d'Israël!  »

2 Samuel 6  :

«  Ils mirent sur un char neuf l'arche de Dieu, et l'emportèrent de la maison d'Abinadab sur la colline; Uzza et Achjo, fils d'Abinadab, conduisaient le char neuf.  Ils l'emportèrent donc de la maison d'Abinadab sur la colline; Uzza marchait à côté de l'arche de Dieu, et Achjo allait devant l'arche.

David et toute la maison d'Israël jouaient devant l'Eternel de toutes sortes d'instruments de bois de cyprès, des harpes, des luths, des tambourins, des sistres et des cymbales.

Lorsqu'ils furent arrivés à l'aire de Nacon, Uzza étendit la main vers l'arche de Dieu et la saisit, parce que les boeufs la faisaient pencher.  La colère de l'Eternel s'enflamma contre Uzza, et Dieu le frappa sur place à cause de sa faute. Uzza mourut là, près de l'arche de Dieu.  »

1 Samuel 6  :

«  Les Lévites descendirent l'arche de l'Eternel, et le coffre qui était à côté d'elle et qui contenait les objets d'or; et ils posèrent le tout sur la grande pierre. Les gens de Beth-Schémesch offrirent en ce jour des holocaustes et des sacrifices à l'Eternel.  Les cinq princes des Philistins, après avoir vu cela, retournèrent à Ekron le même jour.

Voici les tumeurs d'or que les Philistins donnèrent à l'Eternel en offrande pour le péché: une pour Asdod, une pour Gaza, une pour Askalon, une pour Gath, une pour Ekron.  Il y avait aussi des souris d'or selon le nombre de toutes les villes des Philistins, appartenant aux cinq chefs, tant des villes fortifiées que des villages sans murailles. C'est ce qu'atteste la grande pierre sur laquelle on déposa l'arche de l'Eternel, et qui est encore aujourd'hui dans le champ de Josué de Beth-Schémesch.

L'Eternel frappa les gens de Beth-Schémesch, lorsqu'ils regardèrent l'arche de l'Eternel; il frappa cinquante mille soixante-dix hommes parmi le peuple. Et le peuple fut dans la désolation, parce que l'Eternel l'avait frappé d'une grande plaie.  »

Jérémie 3  :

«  Lorsque vous aurez multiplié et fructifié dans le pays, En ces jours-là, dit l'Eternel, On ne parlera plus de l'arche de l'alliance de l'Eternel; Elle ne viendra plus à la pensée; On ne se la rappellera plus, on ne s'apercevra plus de son absence, Et l'on n'en fera point une autre.  En ce temps-là, on appellera Jérusalem le trône de l'Eternel; Toutes les nations s'assembleront à Jérusalem, au nom de l'Eternel, Et elles ne suivront plus les penchants de leur mauvais coeur.  En ces jours, La maison de Juda marchera avec la maison d'Israël; Elles viendront ensemble du pays du septentrion Au pays dont j'ai donné la possession à vos pères.  »

2 Machabées 2  :

«  Il était aussi marqué dans le même écrit comment le prophète ordonna, d'après une réponse qu'il avait reçue de Dieu, qu'on emportât avec lui le tabernacle et l'arche, jusqu'à ce qu'il fût arrivé à la montagne sur laquelle Moïse était monté et avait vu l'héritage de Dieu.

 

Etant arrivé là, Jérémie trouva une caverne, et il y porta le tabernacle, l'arche et l'autel de l'encensement; puis il obstrua l'entrée.

 

Or quelques-uns de ceux qui l'avaient suivi s'approchèrent ensemble, pour remarquer ce lieu, et ils ne purent le trouver. 

Lorsque Jérémie l'apprit, les blâmant, il dit que ce lieu demeurerait inconnu, jusqu'à ce que Dieu eût rassemblé Son peuple dispersé et qu'Il lui eût fait miséricorde; et qu'alors le Seigneur montrerait ces choses, et que la majesté du Seigneur apparaîtrait, et qu'il y aurait une nuée, comme elle avait apparu à Moïse, et comme elle fut manifestée lorsque Salomon demanda que le temple fût sanctifié pour le grand Dieu.  »

Josué 6  :

«  Jéricho était fermée et barricadée devant les enfants d'Israël. Personne ne sortait, et personne n'entrait.L'Eternel dit à Josué: Vois, je livre entre tes mains Jéricho et son roi, ses vaillants soldats.  Faites le tour de la ville, vous tous les hommes de guerre, faites une fois le tour de la ville. Tu feras ainsi pendant six jours.  Sept sacrificateurs porteront devant l'arche sept trompettes retentissantes; le septième jour, vous ferez sept fois le tour de la ville; et les sacrificateurs sonneront des trompettes.  Quand ils sonneront de la corne retentissante, quand vous entendrez le son de la trompette, tout le peuple poussera de grands cris. Alors la muraille de la ville s'écroulera, et le peuple montera, chacun devant soi.

Josué, fils de Nun, appela les sacrificateurs, et leur dit: Portez l'arche de l'alliance, et que sept sacrificateurs portent sept trompettes retentissantes devant l'arche de l'Eternel.  Et il dit au peuple: Marchez, faites le tour de la ville, et que les hommes armés passent devant l'arche de l'Eternel.  Lorsque Josué eut parlé au peuple, les sept sacrificateurs qui portaient devant l'Eternel les sept trompettes retentissantes se mirent en marche et sonnèrent des trompettes. L'arche de l'alliance de l'Eternel allait derrière eux.  Les hommes armés marchaient devant les sacrificateurs qui sonnaient des trompettes, et l'arrière-garde suivait l'arche; pendant la marche, on sonnait des trompettes.  Josué avait donné cet ordre au peuple: Vous ne crierez point, vous ne ferez point entendre votre voix, et il ne sortira pas un mot de votre bouche jusqu'au jour où je vous dirai: Poussez des cris! Alors vous pousserez des cris.  L'arche de l'Eternel fit le tour de la ville, elle fit une fois le tour; puis on rentra dans le camp, et l'on y passa la nuit.

Josué se leva de bon matin, et les sacrificateurs portèrent l'arche de l'Eternel.  Les sept sacrificateurs qui portaient les sept trompettes retentissantes devant l'arche de l'Eternel se mirent en marche et sonnèrent des trompettes. Les hommes armés marchaient devant eux, et l'arrière-garde suivait l'arche de l'Eternel; pendant la marche, on sonnait des trompettes.  Ils firent une fois le tour de la ville, le second jour; puis ils retournèrent dans le camp. Ils firent de même pendant six jours.

Le septième jour, ils se levèrent de bon matin, dès l'aurore, et ils firent de la même manière sept fois le tour de la ville; ce fut le seul jour où ils firent sept fois le tour de la ville.  A la septième fois, comme les sacrificateurs sonnaient des trompettes, Josué dit au peuple: Poussez des cris, car l'Eternel vous a livré la ville!  La ville sera dévouée à l'Eternel par interdit, elle et tout ce qui s'y trouve; mais on laissera la vie à Rahab la prostituée et à tous ceux qui seront avec elle dans la maison, parce qu'elle a caché les messagers que nous avions envoyés.  Gardez-vous seulement de ce qui sera dévoué par interdit; car si vous preniez de ce que vous aurez dévoué par interdit, vous mettriez le camp d'Israël en interdit et vous y jetteriez le trouble.  Tout l'argent et tout l'or, tous les objets d'airain et de fer, seront consacrés à l'Eternel, et entreront dans le trésor de l'Eternel.  Le peuple poussa des cris, et les sacrificateurs sonnèrent des trompettes. Lorsque le peuple entendit le son de la trompette, il poussa de grands cris, et la muraille s'écroula; le peuple monta dans la ville, chacun devant soi. Ils s'emparèrent de la ville,  et ils dévouèrent par interdit, au fil de l'épée, tout ce qui était dans la ville, hommes et femmes, enfants et vieillards, jusqu'aux boeufs, aux brebis et aux ânes.  »

HISTOIRE

De la sortie d'Égypte jusqu'à l'entrée des Israélites dans le  pays de Canaan, l'arche est portée par les  Lévites, qui marchent à trois journées devant les autres tribus. Elle fait partie du cortège qui permet la traversée du  Jourdain  sous la direction de  Josué  puis de celui qui permet de faire tomber les murailles de  Jéricho, lors de sa conquête racontée dans le  livre de Josué.

Après l'installation des  Israélites, l'arche demeure à  Guilgal, puis  Silo  et  Kiryat-Yéarim, et enfin conduite à  Jérusalem  par  le Roi David  , dans un tabernacle, en attendant la construction du premier temple et d'être placée dans le  saint des saints  par le  roi Salomon.

Après sa mise en place dans le sanctuaire, la Bible n'en fait pratiquement plus mention. De fait, nul ne sait ce qu'il est advenu de l'Arche d'Alliance après la destruction du Temple de Salomon. Diverses hypothèses coexistent :

Selon le Livre des Maccabées, si l'on se limite aux textes bibliques, d'après le canon des écritures juives, il semblerait que l'arche, après avoir résidé de nombreuses années dans le  temple de Salomon, ait purement et simplement disparu.

On sait, par le témoignage du général romain  Pompée, qu'il n'y avait plus d'arche dans le second temple. Il trouva le  saint des saints  totalement vide. Toutes sortes d'hypothèses ont été émises à ce sujet  : certains pensent qu'elle aurait été dissimulée par les prêtres quelque part, dans un des tunnels souterrains du  Mont du Temple, ou dans un autre endroit tenu secret jusqu'au moment propice de sa réapparition, lors de la construction du  Troisième Temple.

Dans le  second livre des Maccabées, on trouve rapportée comme une légende que  Jérémie  aurait assisté ou participé au camouflage de l'arche lors de la destruction de Jérusalem au  vie  siècle avant l'ère chrétienne.

Selon l'Église Orthodoxe éthiopienne, d'autres écrits, tels que ceux du  Kebra Nagast, nous proposent un autre éclairage  : l'Arche aurait été dérobée par  Ménélik    (fils légitime de  Salomon  et de la reine  Makeda de Saba), suite à une visite à Jérusalem. La tradition du  Kebra Nagast  affirme par ailleurs que l'Arche se trouverait toujours dans le saint des saints d'une église chrétienne située à Aksoum  : l'Église Sainte-Marie-de-Sion. En fait après avoir été apportée en  Éthiopie, dans une île du  lac Tana, elle aurait été apportée à Aksoum au  ive  siècle, par un roi, lors de la christianisation du pays. Actuellement, elle serait alors dans la cathédrale sous la protection d'un gardien qui est le seul autorisé à la voir et qui sort rarement de l'enceinte.

UNE RADIO  ?

A partir de la description très précise faite de l'arche dans la bible, en 1953, deux étudiants entreprirent de fabriquer la leur. Une fois terminée, ils ne purent plus la toucher sans prendre une violente décharge électrique. L'arche se comporte comme un condensateur électrique.

Le condensateur est un composant électronique ou électrique élémentaire, constitué de deux armatures conductrices en influence totale et séparées par un isolant polarisable. Sa propriété principale est de pouvoir stocker des charges électriques opposées sur ses armatures. La valeur absolue de ces charges est proportionnelle à la valeur absolue de la tension qui lui est appliquée.

Dans les premiers postes radio, le papier fut utilisé comme isolant. Dans le cas de l'arche, le bois aurait joué ce rôle entre les feuilles d'or.

Le couvercle de l'arche, appelé «  propitiatoire  » est d'après la bible en or pur. Une lame de métal soumis à des variations de champs électrique ou électromagnétique vibre au rythme des variations. C'est le principe utilisé dans les hauts parleurs. Le propitiatoire vibrant au-dessus de la caisse en bois faisant résonance, aurait pu ainsi produire du son.

Le barres couvertes d'or et ne devant pas être retirés devaient certainement faire office d'antenne.

Nous pourrions ainsi avoir là un récepteur radio rudimentaire, ce qui nous permettrait donc d'interpréter différemment le passage suivant  :

«  C’est là que je me rencontrerai avec toi  ; du haut du propitiatoire, entre les deux chérubins placés sur l’Arche du témoignage, je te donnerai tous mes ordres pour les enfants d’Israël  ».

Cependant quel était le «  témoignage  » placé dans l'arche  ? Avait-il un rôle à jouer dans le dispositif  ? La description peu détaillée ne permet pas d'émettre une hypothèse.

UNE TENUE POUR APPROCHER L'ARCHE

Si l'arche était bien un énorme condensateur, il pouvait être très dangereux de s'en approcher ou de la toucher sans être électrocuté. Une tenue spéciale aurait pu être utilisée afin de ne pas subir ce sort. De plus, si elle était bien un récepteur radio, comment pouvait-on répondre à l'éternel  ? Un élément de réponse se trouve peut être dans les passages de la bible suivants.

Exode 28  :

«  Fais approcher de toi Aaron, ton frère, et ses fils, et prends-les parmi les enfants d'Israël pour les consacrer à mon service dans le sacerdoce: Aaron et les fils d'Aaron, Nadab, Abihu, Eléazar et Ithamar. Tu feras à Aaron, ton frère, des vêtements sacrés, pour marquer sa dignité et pour lui servir de parure.Tu parleras à tous ceux qui sont habiles, à qui j'ai donné un esprit plein d'intelligence; et ils feront les vêtements d'Aaron, afin qu'il soit consacré et qu'il exerce mon sacerdoce.  Voici les vêtements qu'ils feront: un pectoral, un éphod, une robe, une tunique brodée, une tiare, et une ceinture. Ils feront des vêtements sacrés à Aaron, ton frère, et à ses fils, afin qu'ils exercent mon sacerdoce.  Ils emploieront de l'or, des étoffes teintes en bleu, en pourpre, en cramoisi, et de fin lin.

Ils feront l'éphod d'or, de fil bleu, pourpre et cramoisi, et de fin lin retors; il sera artistement travaillé.  On y fera deux épaulettes, qui le joindront par ses deux extrémités; et c'est ainsi qu'il sera joint.  La ceinture sera du même travail que l'éphod et fixée sur lui; elle sera d'or, de fil bleu, pourpre et cramoisi, et de fin lin retors.Tu prendras deux pierres d'onyx, et tu y graveras les noms des fils d'Israël,six de leurs noms sur une pierre, et les six autres sur la seconde pierre, d'après l'ordre des naissances.  Tu graveras sur les deux pierres les noms des fils d'Israël, comme on grave les pierres et les cachets; tu les entoureras de montures d'or.  Tu mettras les deux pierres sur les épaulettes de l'éphod, en souvenir des fils d'Israël; et c'est comme souvenir qu'Aaron portera leurs noms devant l'Eternel sur ses deux épaules.  Tu feras des montures d'or,  et deux chaînettes d'or pur, que tu tresseras en forme de cordons; et tu fixeras aux montures les chaînettes ainsi tressées.

Tu feras le pectoral du jugement, artistement travaillé; tu le feras du même travail que l'éphod, tu le feras d'or, de fil bleu, pourpre et cramoisi, et de fin lin retors.  Il sera carré et double; sa longueur sera d'un empan, et sa largeur d'un empan.  Tu y enchâsseras une garniture de pierres, quatre rangées de pierres: première rangée, une sardoine, une topaze, une émeraude;  seconde rangée, une escarboucle, un saphir, un diamant;  troisième rangée, une opale, une agate, une améthyste;quatrième rangée, une chrysolithe, un onyx, un jaspe. Ces pierres seront enchâssées dans leurs montures d'or.  Il y en aura douze, d'après les noms des fils d'Israël; elles seront gravées comme des cachets, chacune avec le nom de l'une des douze tribus. -Tu feras sur le pectoral des chaînettes d'or pur, tressées en forme de cordons.  Tu feras sur le pectoral deux anneaux d'or, et tu mettras ces deux anneaux aux deux extrémités du pectoral.  Tu passeras les deux cordons d'or dans les deux anneaux aux deux extrémités du pectoral;  et tu arrêteras par devant les bouts des deux cordons aux deux montures placées sur les épaulettes de l'éphod.  Tu feras encore deux anneaux d'or, que tu mettras aux deux extrémités du pectoral, sur le bord intérieur appliqué contre l'éphod.  Et tu feras deux autres anneaux d'or, que tu mettras au bas des deux épaulettes de l'éphod, sur le devant, près de la jointure, au-dessus de la ceinture de l'éphod.  On attachera le pectoral par ses anneaux aux anneaux de l'éphod avec un cordon bleu, afin que le pectoral soit au-dessus de la ceinture de l'éphod et qu'il ne puisse pas se séparer de l'éphod.  Lorsque Aaron entrera dans le sanctuaire, il portera sur son coeur les noms des fils d'Israël, gravés sur le pectoral du jugement, pour en conserver à toujours le souvenir devant l'Eternel. -  Tu joindras au pectoral du jugement l'urim et le thummim, et ils seront sur le coeur d'Aaron, lorsqu'il se présentera devant l'Eternel. Ainsi, Aaron portera constamment sur son coeur le jugement des enfants d'Israël, lorsqu'il se présentera devant l'Eternel.

Tu feras la robe de l'éphod entièrement d'étoffe bleue.Il y aura, au milieu, une ouverture pour la tête; et cette ouverture aura tout autour un bord tissé, comme l'ouverture d'une cotte de mailles, afin que la robe ne se déchire pas.  Tu mettras autour de la bordure, en bas, des grenades de couleur bleue, pourpre et cramoisi, entremêlées de clochettes d'or:  une clochette d'or et une grenade, une clochette d'or et une grenade, sur tout le tour de la bordure de la robe.Aaron s'en revêtira pour faire le service; quand il entrera dans le sanctuaire devant l'Eternel, et quand il en sortira, on entendra le son des clochettes, et il ne mourra point.

Tu feras une lame d'or pur, et tu y graveras, comme on grave un cachet: Sainteté à l'Eternel. Tu l'attacheras avec un cordon bleu sur la tiare, sur le devant de la tiare.  Elle sera sur le front d'Aaron; et Aaron sera chargé des iniquités commises par les enfants d'Israël en faisant toutes leurs saintes offrandes; elle sera constamment sur son front devant l'Eternel, pour qu'il leur soit favorable.

Tu feras la tunique de fin lin; tu feras une tiare de fin lin, et tu feras une ceinture brodée.

Pour les fils d'Aaron tu feras des tuniques, tu leur feras des ceintures, et tu leur feras des bonnets, pour marquer leur dignité et pour leur servir de parure.1Tu en revêtiras Aaron, ton frère, et ses fils avec lui. Tu les oindras, tu les consacreras, tu les sanctifieras, et ils seront à mon service dans le sacerdoce.  Fais-leur des caleçons de lin, pour couvrir leur nudité; ils iront depuis les reins jusqu'aux cuisses.  Aaron et ses fils les porteront, quand ils entreront dans la tente d'assignation, ou quand ils s'approcheront de l'autel, pour faire le service dans le sanctuaire; ainsi ils ne se rendront point coupables, et ne mourront point. C'est une loi perpétuelle pour Aaron et pour ses descendants après lui.  »

D'après la bible, une tenue spéciale devait être portée afin de ne pas être tué lorsque l'on approchait de l'arche.

La tenue du prêtre est composée d'une robe isolant son corps du reste de la tenue. De plus elle est renforcée au niveau du cou afin de limiter tout contact avec les épaulettes, et à des clochettes en contact avec le sol, ce qui relie le prêtre à la terre.

L'onyx présent sur les épaulettes du prêtre a des propriétés piézo-électriques, ainsi, ces gemmes permettent par le produire de l'électricité grâce aux mouvements du prêtre, ou le son émis par celui-ci, qui est envoyée directement vers le pectoral via les fils d'or.

Concernant le pectoral, il est constitué de rangées de pierres plus ou moins précieuses  :

première rangée  : sardoine(silice), topaze (silicate fluoré d'aluminium cristallisé) et émeraude(silicate d'aluminium et béryllium) ;

seconde rangée  : escarboucle ou grenat(silicate double, de différents métaux), saphir(alumine cristallisée), diamant (carbone cristallisé) ;

Troisième rangée  : opale (silice hydratée), agate (roche siliceuse formée de couches parallèles de calcédoine, améthyste (quartz violet) ;

Quatrième rangée  : chrysolite (silicate de magnésium et de fer), onyx (calcédoine noire), jaspe (roche siliceuse formée de couches d’opale, de sardoine et d’onyx notamment).

On se retrouve ici potentiellement avec des pierres semi-conductrices arrangées en 4 transistors. Les transistors les plus courants, sont composés de deux parties dopées identiquement et séparées par un semi conducteur dopé inversement. C'est exactement ce que l'on obtient ici. De plus le pectoral double devait se comporter lui aussi comme un condensateur. La tenue du prêtre pourrait bien au delà de son rôle protecteur vis-à-vis de l'arche, avoir jouer le rôle d’émetteur radio.

L'arche reposait dans le le tabernacle, qui était une tente, jusqu'à ce qu'elle fasse partie du temple de Salomon. Parmi le mobilier, on y trouvait un chandelier fait d'or pur ayant sept branches. Celui-ci est soumis à des spéculations.

Exode 25  :

«  Tu feras un chandelier d'or pur; ce chandelier sera fait d'or battu; son pied, sa tige, ses calices, ses pommes et ses fleurs seront d'une même pièce. Six branches sortiront de ses côtés, trois branches du chandelier de l'un des côtés, et trois branches du chandelier de l'autre côté.  Il y aura sur une branche trois calices en forme d'amande, avec pommes et fleurs, et sur une autre branche trois calices en forme d'amande, avec pommes et fleurs; il en sera de même pour les six branches sortant du chandelier.  A la tige du chandelier, il y aura quatre calices en forme d'amande, avec leurs pommes et leurs fleurs.  Il y aura une pomme sous deux des branches sortant de la tige du chandelier, une pomme sous deux autres branches, et une pomme sous deux autres branches; il en sera de même pour les six branches sortant du chandelier.  Les pommes et les branches du chandelier seront d'une même pièce: il sera tout entier d'or battu, d'or pur.  Tu feras ses sept lampes, qui seront placées dessus, de manière à éclairer en face.Ses mouchettes et ses vases à cendre seront d'or pur. On emploiera un talent d'or pur pour faire le chandelier avec tous ses ustensiles.  Regarde, et fais d'après le modèle qui t'est montré sur la montagne.  »

Nombres 8  :

«  Le chandelier était d'or battu; jusqu'à son pied, jusqu'à ses fleurs, il était d'or battu; Moïse avait fait le chandelier d'après le modèle que l'Eternel lui avait montré.  »

Je n'ai pu trouver des informations quant-aux dimensions du chandelier qui auraient étaient dictées par l'éternel et sur le fait qu'il l'aurait fait refaire 3 fois. Pour certains, ce chandelier serait une antenne accordée, d'où l'importance de sa construction et du respect des dimensions.

Le modèle exposée sur la montagne que montre l'éternel à Moïse serait donc une antenne.

JERICHO

Jéricho
Jéricho

Concernant l'évènement de la ville de Jéricho, certains pensent que l'arche à servi d'émetteur d'onde dont la fréquence aurait fait s'écrouler les murs de la ville. On sait aujourd'hui que lorsque l'on soumet des matériaux aux bonnes fréquences et à une intensité suffisante, ceux-ci peuvent se disloquer. Cependant il est très difficile de confirmer cette hypothèse à partir des écris de la bible.

L'arche n'est peut être pas juste le coffre ayant servi à protéger et transporter les dix commandements. Beaucoup y voient l'intervention et l'influence d'entités venues d'un autre monde. Si tel est le cas, les anciens écrits tels que la bible, seraient des livres d'histoire, mais leur interprétation est difficile car à l'époque, il en était de même pour décrire ce que l'on ne comprenait pas, ou que l'on assimilait à une intervention divine.

Images

Cartes

Bibliographie