AHRIMAN.FR

SCIENCE - NEO-EVHEMERISME - DONJONSDRAGONS

La bataille de Nuremberg

Ecris par :
Mis en ligne le :
Lu :
252 fois
Twitter Facebook Google Plus Linkedin email

Nuremberg est une ville médiévale allemande de Bavière bâtie aux alentours de 1050, comprenant aujourd'hui plus de 500000 habitants. Elle est l'un des principaux centres industriels d'Allemagne du sud, et le centre économique du district de Moyenne-Franconie.

Gravure sur bois de la bataille de Nuremberg
Gravure sur bois de la bataille de Nuremberg

A l'aube du 14 avril 1561, se serait déroulé une bataille au dessus de la ville de Nuremberg. Ce fait a été relaté dans un journal de l'époque, « La gazette de Nuremberg » :

« L'apparition terrible emplissait le ciel matinal de formes cylindriques d'où émergeaient des sphères noires, rouges, oranges et bleu clair qui bougeaient rapidement. Ce spectacle terrifiant fut observé par de nombreux hommes et femmes. Plus tard, un objet noir en forme de lance apparut. »

Les objets volants se seraient battus les uns avec les autres. L'auteur de la gazette y aurait présenté le phénomène comme un signe de Dieu, appelant les gens à rester sur le droit chemin et à prier sa miséricorde.

Le rapport Condon (rapport du projet OVNI de l'université du Colorado. Ce projet a étudié les Objets Volants Non Identifiés de 1966 à 1968 sous la direction du physicien Edward Condon et a rendu son rapport en 1968. Il a été initié à la demande de l'US Air Force) fait état d'un texte médiéval tiré des annales de Nuremberg qui confirme en partie cette description de l'évènement :

« À Nuremberg, le 14 avril 1561, beaucoup d'hommes et de femmes virent des sphères rouge sang, bleutées ou noires ainsi que des disques en grand nombre à proximité du soleil levant. Le spectacle dura une heure puis parut tomber à terre comme s'il était en feu et tout fut consumé dans une grande brume ».

La gravure de Hans Glaser réalisée en 1565, représente l'évènement. On peut y voir de nombreux objets en forme de croix, cylindriques, sphériques ainsi que l'immense objet en forme de lance. On y voit également certains de ces objets écrasés au sol avec des flammes et des colonnes de fumée.

Cette gravure a été grandement influencée par l'iconographie religieuse de l'époque.

Gravure sur bois représentant une bataille aérienne au dessus de Bâle
Gravure sur bois représentant une bataille aérienne au dessus de Bâle

Un phénomène similaire s'est déroulé le 7 août 1566 au dessus de Bâle. Les habitants ont vu à l'aube des sphères se battre dans le ciel de la ville. Le spectacle aurait duré plusieurs heures et a été décrit dans la gazette de la ville par un étudiant nommé Samuel Coccius :

« À l'heure du lever du soleil, on vit des boules noires en grand nombre qui se déplaçaient rapidement dans l'air vers le soleil, puis faisaient demi-tour, s'entrechoquant les unes avec les autres comme si elles menaient une bataille, un grand nombre d'entre elles devinrent rouges et ignées, puis se consumèrent et s'éteignirent. »

Peinture représentant le phénomène de parhélie
Peinture représentant le phénomène de parhélie

Les deux événements ont eu lieu à l'aube et mettent en scène des objets volants se battant dans le ciel pendant plusieurs heures. Pour certains il ne s'agirait que de phénomènes optiques de parhélie, qui est un phénomène lié au halo solaire. Cependant ce phénomène ne dure que quelques secondes à quelques dizaines de minutes et non des heures. Les reflets du halo du soleil en résultant ne se battent pas et ne se crashent pas au sol. Il n'apparaît que dans des conditions très particulières ; lorsque le soleil est assez bas sur l'horizon et que la troposphère est chargée en cristaux de glace. Ce phénomène était déjà connu à l'époque, on en trouve des trace en littérature ou dans l'art. La peinture Vädersolstavlan représente un parhélie au dessus de la ville de Stockholm le 20 avril 1535.

Pour beaucoup ces phénomènes représentent des batailles entre des vaisseaux venu de l'espace. Ils sont pris très au sérieux et apparaissent dans le rapport CONDON et COMETA. Cependant étant donné le peu d'informations dont on dispose et leur déformation due à l'influence religieuse, il est très difficile de savoir avec certitude ce qu'il s'est passé aux dessus de ces deux villes. Ces deux phénomènes ont commencé à être connu dans le monde de l'ufologie après la publication du livre de Carl Jung's en 1958 intitulé « Flying saucers : a modern myth of things seen in the skyes ».

Quelqu'en soit l'origine, nous ne saurons surement jamais ce qu'il s'est réellement passé.

Images

Cartes

Bibliographie